Le monde de SpringValley

Lorsque les elfes ne s'entendent plus entre eux et que la guerre menace, les dirigeants de chaque races doivent préparer leurs peuples aux futur combats, pour la gloire de leurs nations.
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
Sondage
Le nouveau support est-il utile?
oui
71%
 71% [ 12 ]
non
18%
 18% [ 3 ]
aucun-avis
12%
 12% [ 2 ]
Total des votes : 17
Mars 2019
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
CalendrierCalendrier

Partagez | 
 

 L'attaque d'Atyion

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Neferata
Modérateur
Neferata

Messages : 297
Date d'inscription : 28/01/2009
Age : 23
Localisation : Dans le Nord, en train de préparer ta mort....

Feuille de personnage
Race:: Ele Noire
Classe:: Mariarche Noire
Niveau::
5/100  (5/100)

MessageSujet: Re: L'attaque d'Atyion   Lun 13 Avr - 21:33

Récapitulatif:

Atyion est sous le contrôle des Morts dans son intégralité.

Dégats du quartier Sud: 56%
Dégats du quartier Ouest: 42%
Dégats du quartier Est: 31%
Dégats du quartier Nord: 44%

Les foyers d' incendies des quartirs Nord, Est et Ouest s' étendent de plus en plus, tandis que ce du Quartier Sud stagne.

La place centrale est recouverte de décombres et de ruines du palais d' Atyion. Les morts peuvent apparaitre de n' importe où à l' intérieur de la cté, mais aussi dans lesproche alentours, à l'extérieur ds remparts. Ces derniers sous totalement sous le contrôle des non-vivants, et ils ont commencés un rituel, qui peut aussi bien prendre des heures, comme il peut se finir tout de suite.


Mehor est une partie de son armée sont à l' intérieur de la cité et se batte vaillamment contre les morts. Certains batiments encore intacte et parmis les plus importanqt son sous le contrôl des Elfes Sauvages et en fait des poche de résistance contre les Morts. Les soldats de Mehor disperser dans les ruelles se font assaillir de toute part.

Les Elfes de la Nuit on commencer à marcher vers Atyion afin de preter main-forte aux Elfes Sauvages, malgré l' empathie de Lune de Saule envers Mehor. Ces magiciens ont tenter de dissiper les vents de magie, mais leurs actions n' as fait queels renforcer. Combattre le feu par le feu n'était pas la meilleure solution.

Erode et son armée viens de se ranger du côté de Celandil, mettant à a disposition du Saint Roi 5000 homes supplémentaires.

Les Elfes Noirs ont établit leurs campement en environ 6 heures d' Atyion.

La neige continue de tomber, inlassablement, alors que le cieux sont en feu. Le coeur des soldats Coalisés seremplisent d' effroie et de peur devant la malédiction des Dieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mehor

Mehor

Messages : 108
Date d'inscription : 17/02/2009
Age : 28
Localisation : Juste au-dessus de toi

Feuille de personnage
Race:: Elfe sauvage
Classe:: Chef de patrouille
Niveau::
8/100  (8/100)

MessageSujet: Re: L'attaque d'Atyion   Mar 14 Avr - 15:05

La manœuvre de Mehor n'avait donc pas totalement échouée ! Certains bâtiments étaient à présents aux mains des elfes sauvages et on mettait en place le plus rapidement possible, les scorpions et les barricades afin de tenir les positions. Des scorpions étaient placés à chaque étages, réglés de façon à tirer de façon plus rapide que précise, il déversait une pluie de lances sur les morts touchant à chaque fois. En effet la masse de mort était telle qu'il était quasiment impossible de rater ça cible. Ainsi, de nombreux morts, à défaut de mourir à nouveau, perdaient un membre à chaque impact. Mais ce n'était pas tout. Au pied des bâtiments, les formation de barricades se remettaient en place. après la révélation qu'avaient fait les mort en sortant des entrailles de la terre, la parade avait été trouvée assez simplement en installant les barricades dans les décombres de bâtiments effondrés. Ils pouvaient bien être capable de creuser le sol et éjecter les pavés du sol, il leurs prendrait un peu plus de temps de soulever des blocs de pierres de plusieurs centaines de kilos. Dans ces barricades, s'amassaient piquiers millénaires et tirailleurs qui assurait leurs repos à des unités de Danses lames effectuant des charges régulières afin d'obliger les morts à reculer mais ils ne pouvaient apparemment pas les tuer de façon définitive.

Mais bientôt, les morts gagnèrent encore en force alors que des projectiles magiques tombaient du ciel. Était-ce un autre fruit de la prophétie? Mais ne perdant pas courage devant la petite victoire que représentait la prise de bâtiments, Mehor continuait à combattre avec les danses-lames. Galvanisant ses soldats de part son entrain à la guerre et sa présence en première ligne.

De plus, la cavalerie fortifiée par l'arrivée de renfort avaient à présent le chemin libre pour des charges dévastatrices. En effet, la tenue d'une ligen continue était impossible pour des troupes telles que celles des elfes sauvages, aussi, lorsque les danses lames se repliaient, les cavaliers chargeaient et vice-versa. Les elfes sauvages ne parviendraient probablement pas à vaincre mais il contiendraient les mrots aussi longtemps qu'il le faudrait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neferata
Modérateur
Neferata

Messages : 297
Date d'inscription : 28/01/2009
Age : 23
Localisation : Dans le Nord, en train de préparer ta mort....

Feuille de personnage
Race:: Ele Noire
Classe:: Mariarche Noire
Niveau::
5/100  (5/100)

MessageSujet: Re: L'attaque d'Atyion   Ven 17 Avr - 21:53

Devant l' absence de Celandil, le staff se charge de son post. En conséquences, on prend des libertés sur les soldats et leurs nombres


Alors que les 5000 soldats survivants d' Atyion conduisaient la population à l' écart de la cité, l' armée d' Erode et celle de Néaring se dirigèrent vers lacité, dans la ferme intention d' écraser les morts une fois pour toute. Ces créatures n' avaient que trop longtemps souller Atyion, maintenant il fallait leur faire payer l' affront d' avoir attaquer une ville épuisée par un siège auquel elle ne s' atendaient pas. Près de 9 000 soldats Haut-Elfes (4 000 d' Erode et j' imagine au moins 5000 pour Néaring) se dirigèrent vers la porte Ouest. Les 2000 archers avaient imbibée leurs flèches d' huiles, les enflamèrent, et tirèrent par dessus les reparts, brulant les morts en quantité dans les rues et sur les remparts de la cité.

En unissan lerus pouvoirs, les mages d' Erode et les chevaliers de Celandil firent exploser la porte Ouest, et le flots de soldats lourdement armés se deversat dans Atyion. Celandil menat la premièrecharge accompagné de ses chevaliers, et les morts furent écrassés par les lourds sabots des chevaux Haut-Elfs. Le Roi du Sant Royaume cherchait à rejoindre Mehor, avec qui il pourrait décier d' un plan pour reprendre la cité.

Formant des lignes d' épéistes, soutenuent par des lignes de lanciers, les fantassins de Celandil s' engouffrèrent dans les rues et les ruelles de la cité, luttant vaillament contre les mrot. Le combat était assez équilibré, d' un côté la supériorité des manoueuvres militaires et l' équipement aut-ELfes contre des morts doté d' une vitalité sans pareille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lune de Saule

Lune de Saule

Messages : 158
Date d'inscription : 03/02/2009
Age : 21
Localisation : Là où on ne m'attend pas...

Feuille de personnage
Race:: Elfe de la nuit.
Classe:: Archonte
Niveau::
4/100  (4/100)

MessageSujet: Re: L'attaque d'Atyion   Lun 27 Avr - 9:24

(désolé j'étais à Paris pour le week voir Vannes Bordeaux !
Allez le Voc ! Ils se sont fait latter le Voc... To !)

Voyant que l'armée du roi Celendil se joignit à la bataille qu'avait décidé de commencer le grand bestial, Lune de Saule fit une pierre deux coups. Son armée passa par la porte qu'avait occupé auparavant les Elfes Sauvages, ne laissant que quelques guerriers.
La magie des Magiciens créa des torrents de flammes, les flèches, elles, provoquèrent un long et horrible crachin de feu allumé avec de l'huile. Les cavaliers, épéistes et les autres unités d'infanterie dirent eux leur danse mortelle de lame coupante et luisante sous la mi-obscurité. Nature avait donc décidé que Lune de Saule rencontre les chefs d'ethnies sur le champ de bataille, et seul une prière parvint à la tête de cette dernière.

-Et que la force de Nature et de son grand frère Mecha le perspicace nous protège...

Et sur ce, la danse mortelle d'arme continua, en des mouvements syncronyser par la peur comme par le courage : La guerre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Freyga

Freyga

Messages : 10
Date d'inscription : 29/03/2009
Age : 25

Feuille de personnage
Race:: Elfe Noire
Classe:: 3
Niveau::
5/100  (5/100)

MessageSujet: Re: L'attaque d'Atyion   Mer 29 Avr - 21:30

L'armée marche dans un silence presque létal, comme si un voile de brume froid et opaque s'était brusquement abattu sur les hommes et les femmes elfes noirs. Dans ce regroupement de mort et de désolation en marche, une jeune femme se concentre et comprend que son pouvoir est bien plus puissant que ce qu'elle avait escompé.
*Denarh, je te laisse guider les hommes au combat, j'ai une soeur à marier et si ma place est ici, elle le sera par la pensée et par mon lien avec toi.*
Il y eut un hochement de tête mental et Freyga, gênée, ajouta:
*Excuse-moi mon ami, ne t'inquiète pas pour la suite car je laisse une part de mon esprit avec toi. Cela te permettra de bénéficier de mon expérience en stratégie et en combat et mes sens s'ajouteront aux tiens. Tu ne mourras pas et tu gèreras mieux la situation que si nos esprits s'emmêlent dans la fièvre du combat car tu seras dans l'action mais moi au calme et la tête froide.*
L'homme eut une nouvelle affirmation de l'esprit mais il savait que ce n'était en rien par peur qu'elle agissait ainsi mais par un sens du devoir plus dur et plus inflexible que les remparts d'Atyon qui s'étendaient devant eux.
Freyga utilisa son pouvoir de téléportation et personne ne s'aperçut de sa disparition lorsque l'armée s'enfonça dans la ville en silence. A l'heure où les premiers cris retentirent, Freyga jaillissait comme une flèche en ponctuant sa route de téléportation à courte distances.
Le Chaos, dans son dos, marchait sur Atyon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lune de Saule

Lune de Saule

Messages : 158
Date d'inscription : 03/02/2009
Age : 21
Localisation : Là où on ne m'attend pas...

Feuille de personnage
Race:: Elfe de la nuit.
Classe:: Archonte
Niveau::
4/100  (4/100)

MessageSujet: Re: L'attaque d'Atyion   Mer 6 Mai - 17:10

Les rangs des armées qui combattaient les morts furent prient de panique en voyant les démons noires envahirent la cité. Comme si on avait pas assez de problèmes ! Tous firent chauffer leur neurones pour ne pas mourrir directement aux prises des Elfes noires. Puis, soudain, un homme vint se placer devant l'Archontesse.

-Alors, Elfes noires, vous avez décidés d'agirent en traîtres ?

Et alors de nouveaux combats encore plus brutaux prirent place dans la cité Hauts-Elfes.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'attaque d'Atyion   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'attaque d'Atyion
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Attaque de fourmis folles/jean Erich Riche
» Scénario : Attaque à la lisière de Fangorn (S.D.A)
» Attaque d'un camp orque
» L'attaque des Wargs: A la recherche d'un allié
» [Attaque Drow] Discussions

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le monde de SpringValley :: Atyion :: La Porte-
Sauter vers: